Etats-Unis : des sanctions civiques inédites – il faut que nous nous organisions et que nous agissions ensemble, localement et nationalement, à un niveau inédit

L’Etat profond, fédéral, américain est impérialiste, depuis… le 19ème siècle, autant dire, depuis sa constitution. Les guerres mondiales ont favorisé son hyper développement. Les membres de cet Etat profond, dans leur organisation spécifique dont nous ne donnerons pas une fois de plus les noms ici, sont, ou des agents, ou des cadres, parmi lesquels il y a des idéologues, présents par ailleurs, dans une Université, une organisation conservatrice lambda, dans un CA d’une multinationale, quand ils ne cumulent pas de telles fonctions. Les crimes, à l’intérieur des Etats-Unis et à l’extérieur de ces Etats-Unis, sont innombrables, dans le passé et aujourd’hui. Sous la présidence Obama, le nombre de morts, à l’étranger, notamment tués par drones, a explosé, et cela lui a valu un prix nobel de la paix. Cet Etat profond est sous le contrôle de la classe des plus riches américains, et il les sert. Avec les “néoconservateurs”, un qualificatif bien gentil pour désigner des fanatiques hyper dangereux dont, jusqu’à récemment, Bolton était le symbole, des complots contre des pays et des Etats souverains sont élaborés et mis en oeuvre, et il est bien connu que, le Venezuela, l’Iran, la Russie, Cuba, la Corée du Nord, l’Afghanistan, et d’autres, font l’objet de tels complots et plans. L’ONU sait tout cela et laisse faire. Des sanctions, illégales au regard du droit international, sont imposées par cet Etat, sans que l’ONU réagisse, ou alors avec le soutien de l’ONU, y compris contre l’UE, qui, elle aussi, se laisse faire. Les populations de ces pays et de ces Etats subissent des blocus, des pertes financières, des arrestations, des menaces militaires gravissimes. Les Etats-Unis sont, dans le monde, impopulaires, mais les citoyens comme les organisations restent inactifs, convaincus que nous ne pouvons rien faire contre ce Moloch Frankestein. Or, il n’y a aucun géant humain qui n’ait pas de failles, de faiblesses. Les Etats-Unis en ont plusieurs et, parmi elles, il y a, “l’économie”, les “entreprises”, le Big Business. Nous pouvons et devons les frapper au porte-feuille. Il faut organiser le boycott des produits et des services américains. Il faut être clair : tant que vous menacerez la paix mondiale, des pays et des Etats souverains, tant que, par exemple, le blocus de Cuba ne sera pas levé, vous allez payer. Et inversement, organisons nous avec ces pays et ces Etats agressés, en danger, pour les aider ! C’est un appel qui est lancé à toutes les organisations anti-impérialistes et notamment celles qui se disent “de gauche”. Rencontrons-nous et organisons ce boycott, par la diffusion de tracts, de clips sur Internet ! Nous allons vous contacter et, si nous ne le faisons pas, pas assez vite, écrivez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *