19 Février 2019 : Contre les racismes, l’antisémitisme, notre communiqué

Nous, communistes de l’ARC 24 33, nous vivons, pensons, luttons, avec des frères et des soeurs, juifs, juives, et, parmi eux, certains, certaines, ont une renommée mondiale, justifiée. Karl Marx était l’un d’eux. Quand l’URSS a été fondée et s’est développée, ses ennemis, capitalistes et fascistes, mettaient en cause le “judéo-bolchévisme”. Oui, nombre des dirigeants de la grande URSS étaient juifs. Pourtant, des bandits capitalistes n’ont pas hésité à accuser l’URSS et ses dirigeants d’antisémitisme, quoiqu’il en soit de la contradiction, de l’évidente vacuité de l’accusation. Cette calomnie continue de faire effet aujourd’hui. On ne peut donc pas prendre à la légère ni l’antisémitisme ni l’accusation d’antisémitisme. Nous savons que des juifs, français, étrangers, entendent imposer l’adéquation entre antisionisme et antisémitisme. Le gouvernement d’extrême-droite israëlien pousse en ce sens. Si nous sommes communistes, c’est que nous ne nous laissons imposer aucune confusion par les capitalistes-fascistes qui dictent l’ordre actuel du monde. Pour nous, les Juifs du monde sont, avec les autres, égaux. Ils n’ont ni mérite particulier ni défaut particulier. Ils ont été victimes dans leur Histoire de délires criminels, plus que d’autres, mais d’autres l’ont été aussi, le sont encore. Nous, nous ne faisons aucune hiérarchie dans les peuples et dans les victimes des violences capitalistes, fascistes. Nous ne sommes pas surpris de voir une certaine extrême droite, celle qui est au pouvoir en France, instrumentaliser ce sujet, pour se laver de ses propres décisions et discours d’extrême-droite, pour procéder à des amalgames (comme entre le RN et la FI, entre les Gilets Jaunes et l’extrême-droite la plus obsessionnelle), contradictoires, fous, scandaleux. C’est pourquoi nous ne sommes pas non plus surpris que le mardi 19 février se tienne, en France, de nombreux rassemblements, et que celles et ceux qui, comme nous, sont les plus engagés contre ce poison, ne soient pas conviés par les organisateurs auto-proclamés de ces rassemblements. Mais nous n’avons pas besoin de leur invitation ni de leur autorisation pour nous exprimer, pour être là. Nous souhaitons nous joindre à votre déclaration mais par contre, nous ne défilerons pas aux côtés des, rares, Juifs, racistes, sionistes, qui ont, partout, la parole, pour insulter tout le monde, et notamment les citoyens musulmans. Ils ne peuvent obtenir de nous que nous soyons aveugles à leurs choix et actes, contre tant, contre les Palestiniens, par des crimes de guerre, par le soutien que le gouvernement d’Israël porte à des gouvernements fascistes, comme celui du Brésil, de la Hongrie, et, à l’égard de ces voyous, nous voyons certains juifs français les soutenir totalement, absolument, sans retenue, sans réflexion. Qu’ils soient fascistes, blancs, chrétiens, ou qu’ils soient fascistes, juifs, nous luttons contre toute cette engeance, et nous ne nous laisserons pas embarquer dans la spirale d’une guerre civile dictée par ces malades qui font semblant de s’opposer mais qui sont des complices de l’état dramatique du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *