Spenser Rapone : à West Point, un cadet rend hommage au Che, soutient que le communisme vaincra – et il est exclu de l’Armée américaine

Pour l’Armée des Etats-Unis, l’Armée la plus active, la plus dangereuse, la plus criminelle, du monde, un “cadet” (un aspirant officier) qui fait l’éloge du Che Guevara, et du communisme, ne peut pas faire partie de ses rangs, et Spenser Rapone vient d’en faire l’expérience. L’idéologie de cette Armée est très claire : le communisme est l’ennemi. Et pour les communistes que nous sommes, cette Armée américaine est l’ennemi. Nous devons apprécier qu’une telle conscience ait pu se concrétiser, avec Spenser Rapone, ce qui en en dit long sur le fossé qui sépare l’élite ploutocratique américaine et toute la population américaine, largement majoritaire, dans laquelle, désormais, “socialisme” et même “communisme” cheminent. C’est toute leur Histoire et toute l’Histoire du monde qu’ils doivent se réapproprier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *