Stalingrad : l’Armée Rouge enclenche la marche avant contre l’armée européenne/nazie

 

Chaque année, les communistes du monde entier, et notamment ceux du PRCF, n’oublient pas de saluer et fêter la victoire de l’Armée Rouge de l’URSS sur et contre l’armée européenne nazie – désormais en voie de reproduction par l’OTAN et ses serviteurs. Oui, ce ne sont pas les bourgeois, petits ou grands, d’Europe de l’Ouest qui ont stoppé et affaibli les Nazis. Au contraire, certains les aidaient, s’ils ne les regardaient pas faire dans “l’indifférence”, “l’à quoi bonisme”. Ce ne sont pas les socio-démocrates de la SFIO et de ses partis frères qui ont donné leur vie, qui ont eu le courage d’affronter ces sadiques aryens. Au contraire, certains étaient même passés sur ce bord-là. Ce n’est pas l’extrême-droite française qui a contribué à défaire ces hordes de sauvages, contrairement aux mensonges désormais diffusés sur les médias mainstream. Ce ne sont pas les Amers ricains qui ont également stoppé ces armées, puisqu’ils sont arrivés à l’été 44, quand l’Armée Rouge avait fait les 3/4 du travail, d’autant que, dans leurs armées, les soldats noirs étaient de la chair à canon, ou à pendre, par le même racisme en vigueur chez les Nazis. Seule l’Armée rouge fut une Armée internationale, et où servirent des Juifs communistes, heureux et fiers. L’Armée Rouge n’a donc pas seulement sauvé l’Europe. Elle a sauvé le monde. Sinon, nous en serions au monde du “Le maître du haut château“.  Et ce qui a échoué en 1945, les Fascistes où qu’ils soient agissent pour le faire réussir.

Tous nos vifs remerciements au camarade qui nous a offert ces magnifiques photographies personnelles, de lieux de commémoration de cette victoire, de représentations de la force, de la domination soviétiques.

 

Edifiée sur le “Kougan Mamaiev” à Volgograd ( ex-Stalingrad ) la Statue de la Mère-Patrie est une création de deux artistes : Evgueni Voutchetitch et Nikolai Nikitin. Il s’agit d’une sculpture en béton que ses créateurs ont baptisé « L’Appel de la Mère-Patrie » ou encore « La Mère-Patrie appelle ! ». Elle est haute de 85 m et fut inaugurée le 15 octobre 1967 , les travaux avaient débuté en 1959  .

La statue représente un personnage féminin pointant son épée vers le ciel, le monument fait référence à la première victoire des Soviétiques sur les Allemands durant la fameuse Bataille de Stalingrad. Elle trône fièrement à l’entrée de la ville. De nos jours, l’infrastructure figure parmi les monuments les plus visités de la Russie .La Mère-Patrie tient son épée avec la pointe de celle-ci levée vers le ciel. “Cette posture n’a pas été choisie au hasard puisque selon les historiens, l’interprétation commune et traditionnelle à l’époque de gloire de l’URSS était que celle-ci gardait le pays entier et qu’elle défierait tous ceux qui pourraient faire obstacle et faire du mal à ses enfants : les Russes” . Pour cette majestueuse œuvre d’art aux traits typiquement socialistes, l’artiste sculpteur Evgueni Voutchetitch fut récompensé du titre du Héros du travail socialiste. Le site du monument comporte également des reliefs en creux et des groupes sculptés montrant des combattants soviétiques et la figure du grand Lénine . 

Sitôt terminée, la statue fut classée seconde sur la liste des plus hautes statues du monde. 

 

 

        

 

quelques uns des dessins satyriques publiés par la propagande soviétique , notemment la revue “Krokodil” , pour illustrer la décullotée des nazis à Stalingrad !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *